Pommade pour phimosis et crème avec des stéroïdes: sont-ils efficaces?

Pommade pour phimosis et crème avec des stéroïdes: sont-ils efficaces?

Pommade pour phimosis et crème avec des stéroïdes: sont-ils efficaces?
3.3 (65%) 4 votes

L’utilisation de pommade pour phimosis est l’un des moyens recommandés avant de recourir à la chirurgie de circoncision dans les cas de phimosis congénital chez le mineur. Cette thérapie intervient surtout là où il n’y a pas encore d’anneau phimotique, c’est-à-dire où il n’y a pas encore de « nœud » de cellules inélastiques et ses effets dépendent, en effet, du type de phimosis et de la réponse personnelle du patient.

Dans le cas du phimosis congénital, le problème du glissement du prépuce sur le gland dépend d’un manque de croissance du prépuce qui empêche la découverte normale du gland. Dans le phimosis acquis, ce qui se produit à l’âge adulte, on assiste plutôt à la création, après infection, d’un anneau de cellules inélastiques qui crée une boucle sur le prépuce.

Bien que l’on parle toujours de phimosis, les deux cas cliniques sont très différents.

Différence entre les onguents stéroïdiens et non stéroïdiens

L’effet de la pommade aux stéroïdes pour phimosis est de créer une action antifibrotique et antiphlogistique sur la peau du prépuce, afin de faciliter à nouveau la découverte du gland.

D’après les analyses effectuées, il apparaît que l’application locale d’une crème stéroïde amincisse la peau et réduise ainsi la composante inflammatoire. D’une façon ou d’une autre, c’est son « effet secondaire » qui la rend utile pour le traitement du phimosis congénital chez les jeunes, et non pour d’autres maladies de la peau.

Il y a ceux qui pensent que l’application d’une simple pommade sur le pénis, avec l’exercice connexe du prépuce, aide à résoudre le problème. Cette théorie a cependant été contredite par de nombreuses recherches qui ont analysé le traitement du phimosis avec des onguents placebo (non stéroïdiens) dont les résultats ne sont pas très encourageants (positifs en dessous de 20 %).

Pommade pour phimosis : seulement pour le phimosis congénital chez les jeunes enfants

Les données scientifiques sur la pommade pour phimosis sont toujours liées à la recherche sur le phimosis juvénile, congénital.

Il est important de mettre l’accent sur cet aspect, précisément parce que le phimosis chez les jeunes est très différent de celui de l’âge adulte (le même phimosis congénital change avec le temps).

La recherche scientifique internationale « The response of phimosis to local steroid application » par C. S. Kikiros, S. W. Beasley et A. A. Woodward pour le département de chirurgie générale du Royal Children’s Hospital, en Australie, a analysé l’effet d’une crème thérapeutique pour le phimosis (trois typologies différentes) appliquée à un jeune public (jusqu’à 16 ans) avec différents degrés de phimosis congénital. La conclusion du groupe d’analyse était que l’application locale d’un onguent stéroïdien sur le prépuce produit une résolution du phimosis congénital juvénile dans plus de 60 % des cas mais, si le prépuce a une cicatrice blanche circonférentielle (anneau prepucial), il a une probabilité plus faible de répondre aux traitements. Après l’arrêt de la crème contenant des stéroïdes, le phimosis s’est développé de nouveau chez un pourcentage de patients.

Le succès ou l’échec du traitement avec la pommade pour phimosis dépend de :

  • l’âge du patient (données valables uniquement pour les patients de moins de 16 ans)
  • le type et la gravité du phimosis (seulement sur le phimosis congénital, à l’âge juvénile)
  • l’application correcte de la pommade
  • le respect du traitement
  • le mode d’application

Dans certains cas, la rétractabilité du prépuce peut diminuer après quelques mois et d’autres applications d’onguent stéroïdien sont recommandées. Un bon contrôle du glucose sérique est important chez les patients diabétiques.

Les chiffres ci-dessus sont également inclus dans d’autres publications :

  1. Pless TK., Spjeldnaes N., Jorgensen TM. Stéroïde topique dans le traitement du phimosis chez les enfants. Ugeskr Laeger, 1999;
  2. Jorgensen ET., Svensson A. The treatment of phimosis in boys, with a puissance topical steroid (clobetasol propionate 0.05%) cream. Acta Derm Venereal, 1993 ;
  3. Golubovic Z., Milanovic D., Vukadinovic V., Rakic I. et Perovic S. The conservative treatment of phimosis in boys. Br J Urology, 1996;
  4. Atilla MK. et al. Une approche non chirurgicale du traitement du phimosis: application locale d’onguent anti-inflammatoire non stéroïdien. J of Urology, 1997 ;
  5. Van Howe RS. Cost-effective treatment of PPediatrics 1998
  6. Rickwood Am., Walter J. Is phimosis overdiagnosed in boys and are too many circumcision performed in consequence? Ann R Coll Surg Engl, 1989.

Un traitement avec un onguent stéroïdien peut donc aider dans le cas du phimosis congénital de l’enfant. Et pour les adultes ?

Pour les adultes, le discours change, et de beaucoup.

Phimosis à l’âge adulte : comment intervenir?

Comme nous l’avons souligné à maintes reprises, la plupart des recherches sur la pommade pour phimosis sont menées auprès de jeunes sujets où le phimosis est souvent dans son état initial et est surtout congénital (c’est-à-dire où il n’y a pas d’anneau phimotique résultant de l’inflammation et de la cicatrisation du prépuce). Pour les adultes, compte tenu de la typologie différente de phimosis (surtout acquise) et de l’état de maturité du pénis, les médecins suggèrent souvent directement la circoncision.

Phimostop, d’autre part, peut être la juste alternative à l’opération du phimosis.

À la base de Phimostop, il y a un principe désormais consolidé (capacité naturelle du tissu épidermique à changer suite à des dilatations progressives persistantes) et le brevet européen (avec médaille d’or à l’Exposition Internationale des Inventions), ainsi que la validation par le Ministère de de la Santé qui confirme sa validité.

Par rapport à la thérapie avec crèmes et onguents, Phimostop offre un dispositif qui intervient en profondeur sur le phimosis, libérant le prépuce de l’anneau phimotique, avec des temps de cicatrisation, souvent beaucoup plus rapides (10 jours pour un phimosis moyen, mais avec des variantes subjectives).

Phimostop intervient sur les cellules inélastiques du tissu phimotique en les raréfiant et en stimulant la création de nouvelles cellules élastiques et est le seul dispositif de guérison du phimosis validé par le Ministère de la Santé, placé en Classe 1 et disponible en pharmacie sans prescription.

La facilité d’utilisation vous permet de porter l’appareil de jour et/ou la nuit, sans limitation dans les activités quotidiennes, y compris les activités sportives. Enfin, les tuboïdes permettent de consolider le résultat obtenu et, après un lavage adéquat, peuvent être réutilisés dans le temps, dans les rares cas de récidive.