X

Mission de Phimomed

De nouvelles stratégies pour atténuer les handicaps

Notre philosophie de recherche

Les équipes de recherche sont généralement composées de personnes ayant des connaissances et des expériences étroitement liées au domaine visé par la recherche. Nos groupes de chercheurs prennent également en compte l’environnement global des handicaps en cherchant des solutions avec des approches innovantes. Ils composent donc des équipes hétérogènes qui comprennent, outre des experts dans le domaine, des chercheurs expérimentés dans des environnements ne sont pas étroitement liés au domaine en question. Avant les laboratoires, les idées sont trouvées dans des réunions de brainstorming fréquentes où les différentes expériences des participants sont mises en commun. Les propositions sont mises en avant, discutées, corrigées, intégrées, analysées en termes d’avantages et d’études de faisabilité, puis comparées à ce qui se fait de mieux Le groupe procède ensuite aux expérimentations, à la protection par des brevets, à la réalisation de prototypes et, enfin, à l’identification des éventuels producteurs à qui accorder la licence de fabrication. Les caractéristiques des nouvelles ressources ainsi trouvées sont donc absolument innovantes et éprouvées.

L’équipe de recherche appelée Phimomed s’est notamment intéressée au phimosis, un handicap qui ne pouvait être pris en charge par la pharmacopée, mais exclusivement par le biais d’une intervention de circoncision. En revanche, grâce à une approche de type mécanique / dynamique, l’équipe Phimomed a mis au point un protocole qui permet la régression du phimosis jusqu’au rétablissement de la fonction physiologique naturelle, c’est-à-dire celle qui permet la découverte du gland même en érection, sans qu’il soit nécessaire de recourir la chirurgie. Le protocole a été développé appelé Phimostop.

D’autres brevets et produits sont conçus et fabriqués avec ce type d’approche. Parmi les plus importants, nous vous rappelons les tableaux blancs Grafilux, des dispositifs qui permettent aux personnes ayant une déficience visuelle (c’est-à-dire avec seulement 2 % de la vue normale) d’écrire avec la lumière étant capable de lire, d’écrire et de voir ce qui est écrit par des enseignants sur leurs tableaux blancs, tout comme les personnes valides.