X

Modes et durée de la convalescence

Phimostop est un dispositif médical indiqué pour le traitement du phimosis et la rétraction cicatricielle inélastique.

Le phimosis est essentiellement de deux types : le phimosis cicatriciel, ou acquis, et le phimosis dit « congénital ». De plus, le phimosis peut se présenter comme serré et non serré, les deux formes pouvant être traitées avec Phimostop.

Phimostop pour traiter le phimosis cicatriciel serré ou non serré

Le phimosis cicatriciel est le plus commun et le plus souvent produit dans l’organisme adulte suite à une réaction défensive face à une infection du prépuce non traitée immédiatement (balanite ou balanoposthite). Lors de la guérison de l’inflammation, il se forme souvent un anneau cicatriciel élastique qui empêche au prépuce de coulisser vers le bas pour découvrir le gland. Il s’agit du phimosis le plus facile à résoudre car, à l’exception de l’anneau, le reste du prépuce est élastique et donc, une fois l’anneau cicatriciel affaibli avec les tuboïdes Phimostop, le fonctionnement physiologique permettant de découvrir la gland même en érection sera rétabli.

Phimostop pour traiter le phimosis congénital serré et desserré

Le second type de phimosis, dit « congénital », dépend de l’absence de développement du prépuce dans l’enfance ; il ne présente pas normalement un anneau cicatriciel inélastique, mais une quantité insuffisante de tissu, de sorte qu’il est impossible de découvrir le gland.

Ce type de phimosis est résolu avec Phimostop induisant la croissance du diamètre du prépuce, toujours en réponse physiologique à la dilatation, mais les temps nécessaires seront plus longs car il faut laisser le temps au corps pour former de nouvelles cellules, un nouveau tissu prépuciel.

Délais

La réponse du prépuce à la dilatation induite par les tuboïdes Phimostop est plus ou moins rapide en fonction de plusieurs facteurs :

  1. l’ancienneté de l’anneau cicatriciel phimotique,
  2. le degré de rétrécissement du prépuce (léger, moyen ou serré)
  3. le type de phimosis

Avec ce traitement,on obtient habituellement des résultats en quelques jours (en moyenne, une semaine de traitement suffit) pour un phimosis moyen ; c’est un peu plus long (environ vingt jours) pour un phimosis serré. Les délais peuvent également varier de façon importante sur la base des réponses subjectives du patient. Des délais éventuellement plus longs ne remettent pas en question l’efficacité du traitement.

Une attention particulière devrait être accordée pour consolider le résultat en suivant les instructions de la notice. Si vous voulez une solution rapide du problème, il est recommandé une utilisation continue de Phimostop, sans interruption nocturne ou diurne du traitement.